Le dépistage pour qui ?

 

AIDES fonde ses actions de dépistage sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui, dans un rapport de 2009 s’appuyant sur les données épidémiologiques, préconise un dépistage du VIH/sida prioritaire pour les personnes issues des communautés dans lesquelles le virus est plus présent.

Il s’agit des migrants d’Afrique subsaharienne, travailleurs et travailleuses du sexe, trans, usagers de drogue, gays, hommes qui ont une sexualité avec d’autres hommes (HSH) et les populations vivant dans les Départements Français d’Amérique (Antilles, Guyane, Caraïbes).


Les autorités de santé en France recommandent un rythme régulier de dépistage du VIH/sida :

  • tous les ans chez les gays ou HSH multipartenaires ;
  • tous les ans chez les usagers des drogues ;
  • tous les ans chez les personnes multipartenaires originaires d’Afrique sub-saharienne et des Caraïbes.


Si vous vous sentez appartenir à l’une des ces communautés nos actions de dépistage s’adressent à vous !